Lénaïg KLEINBAUER

Psychologue Clinicienne

20 ans
d'expérience

Consulter
son CV

Lénaïg KLEINBAUER

Psychologue clinicienne auprès de personnes en situation de handicap et dans le secteur de l'enfance.
Intervenante en formations professionnelles pour adultes.

DESS de Psychologie Clinique et Pathologique.
Diplôme de Sophrologue - Sophrothérapeute.

Mon parcours

Après une formation en psychologie clinique et pathologique tournée vers l'enfance, la recherche d'emploi m'a guidée vers le monde des personnes adultes en situation de handicap mental et psychique, et je ne l'ai plus quitté depuis. Afin d'enrichir la palette de mes propositions et de mes outils, et pour étayer ma pratique auprès de personnes pour qui la mise en mots est difficile, je me suis formée à la sophrologie , puis tout récemment à la stimulation basale, avec la volonté d'approfondir davantage encore cette démarche.

Pour autant je n'ai pas renoncé au secteur de l'enfance, orientant mon accompagnement vers les professionnels de la petite enfance, dans des actions de formations, de réflexion et de soutien à leur pratique.
Par ailleurs, j'ai eu la possibilité , il y a près de 15 ans, de répondre à l'engagement de transmission du psychologue en participant à la formation, initiale et continue, de professionnels du secteurs médico-social, action que je porte toujours avec le même intérêt.

L'Atelier des Pratiques, mes motivations

Le projet de l'Atelier des Pratiques est ancré sur des valeurs éthiques et professionnelles qui m'ont immédiatement séduites : la vigilance portée autant aux personnes accompagnées qu'aux personnes qui accompagnent ; l'affirmation de la place du corps dans l'accompagnement, non comme objet de soin mais comme vecteur de communication et d'échanges ; la confiance et le respect exprimés aux formateurs ; la volonté d'ouvrir l'Atelier des Pratiques à une démarche de recherche...

Ma conception de la formation professionnelle continue

Devant les défis intellectuels, émotionnels et physiques que présentent nos métiers, il est nécessaire que les professionnels puissent avoir des espaces de distanciation, de partage d'expérience et de rencontres, d'expérimentations différentes. Je mesure l'intérêt et la pertinence d 'une formation (entre autre!) à l'envie, la motivation des professionnels à retourner sur leur lieu de travail pour proposer, tenter de nouvelles approches dans l'accompagnement. Ma place est ici d'alimenter la machine à penser.