La séparation chez le très jeune enfant : comprendre, rassurer, sécuriser

Lénaïg KLEINBAUER

2 jours (2x6h00)

1970 €/groupe (en intra) (Hors frais de déplacement)

Fiche formation

Formations pratiques

Au cœur même de la condition d'existence, la séparation, bien que nécessaire, n'en est pas moins un processus difficile, possiblement douloureux pour ceux, petits et grands, qui la vivent. Les angoisses de séparation sont chargées d'ambivalences et de complexités émotionnelles, que l'enfant exprime avec force, mais de façon différente selon les âges et les circonstances.

Les pleurs et les cris sont les moyens d'expression privilégiés du très jeune enfant, puis viennent les protestations, les colères, les expérimentations, les tests, les jeux relationnels... car dans la séparation vient se dire aussi la question de l'amour, la question du désir.

Se séparer, c'est faire l'expérience de la rencontre avec soi, avec son individualité, son unicité, mais aussi avec sa solitude.
Se séparer, c'est perdre l'illusion de la symbiose, de l'état fusionnel entre la mère et l'enfant. C'est donc permettre à chacun d'exister par lui même, et de se construire dans la relation. Sans séparation, il n'y a pas de relation, il n'y a pas de lien.

Les professionnels de la petite enfance sont régulièrement en position d'accueillir et d'accompagner ces émotions. Charge à eux de donner du sens à cette expérience, de rassurer, de sécuriser l'enfant mais aussi souvent le parent.

La formation « La séparation chez le très jeune enfant : comprendre, rassurer, sécuriser » vous intéresse ? Inscription

Compétences développées

  • Comprendre le processus de la séparation.
  • Mettre en oeuvre des interventions adaptées pour accompagner, soutenir et rassurer l'enfant.
  • Elaborer des stratégies de réassurance pour accompagner le parent.